Quelle place pour la librairie sur le territoire francilien ?

Analyse cartographiée

23 mai 2012ContactAurélia Bollé, Le Motif, Marie-Christine Roux, Le Motif, Séverine Albe-Tersiguel

Pourquoi un inventaire de la librairie en Île-de-France ?

La librairie est un important vecteur de la diversité éditoriale, comme l’ont mis en avant les promoteurs de la loi du 10 août 1981 qui a instauré le système du prix unique du livre en France. On reconnaît aux libraires indépendants leur capacité à valoriser l’offre d’un large spectre d’éditeurs, mais également leur participation au développement de la lecture par leurs actions d’animation (signatures, activités avec les scolaires, etc.) et plus largement à la vitalité économique d’un quartier et à la diversité des commerces. Mais la diffusion du livre passe aussi par d’autres circuits de vente : les grandes surfaces culturelles (Fnac, Virgin, Cultura…) et les rayons livres des supermarchés comme des magasins multispécialisés qui ont été également répertoriés, de manière à rendre l’image la plus exacte possible de l’accès marchand au livre en Ile-de-France.

Le projet commun au MOTif et à l’IAU île-de-France d’un Atlas du livre francilien

L’objectif de cette étude est ainsi de produire une photographie des différents circuits de vente de livres et de se pencher plus précisément sur la librairie, sa localisation géographique, ses caractéristiques, son poids dans l’ensemble de l’accès marchand au livre. Au-delà du constat, des zones ont été identifiées où la librairie est insuffisamment représentée, et la façon dont la librairie s’inscrit sur le territoire a été explorée sous un angle socio-économique. Ce travail cartographié prend place dans le projet commun au MOTif et à l’IAU île-de-France d’un « Atlas du livre francilien ». Il a vocation à nourrir la politique du livre mise en place en 2006 par la Région et qui comporte un important volant d’aides à la librairie.

Ressources

Les libraires indépendants œuvrent au développement de la lecture par leurs actions d’animation. Par ailleurs, ils participent à la vitalité économique d’un quartier, d’un centre-ville, et à la diversité des commerces. © Dugeny (François),
Les libraires indépendants œuvrent au développement de la lecture par leurs actions d’animation. Par ailleurs, ils participent à la vitalité économique d’un quartier, d’un centre-ville, et à la diversité des commerces.
© Dugeny (François), IAU îdF
Le volontarisme des pouvoirs publics dans l’installation d’équipements culturels, concernant en premier lieu la construction et/ou la rénovation des établissements de lecture publique, créent un climat favorable au développement de la librairie.
Le volontarisme des pouvoirs publics dans l’installation d’équipements culturels, concernant en premier lieu la construction et/ou la rénovation des établissements de lecture publique, créent un climat favorable au développement de la librairie.
© Fussler (Nicolas), IAU îdF
La répartition des librairies sur le territoire francilien Source : Le Motif © IAU îdF
La répartition des librairies sur le territoire francilien
Source : Le Motif © IAU îdF