Quelle place pour l'Île-de-France dans la course à la « nouvelle économie »?

Note rapide sur l'économie, n° 181

20 juin 2000ContactClaude Gaudriault, Vincent Gollain, Anne-Marie Roméra, Daniel Thépin

Depuis quelques années, les technologies de l'information et de la communication (TIC) ont ouvert un nouvel espace économique caractérisé par de nouvelles activités et de nouveaux métiers. Cette révolution, comparable par son ampleur à la révolution industrielle de la fin du XVIIIe siècle, est un phénomène mondial. Quels impacts peut avoir cette «nouvelle économie» sur la compétitivité régionale, sur les entreprises franciliennes et plus largement sur les grands équilibres sociaux et territoriaux de notre région ? L'Iaurif engage aujourd'hui une réflexion sur cette réalité encore mal connue.

Ressources

alt 355
Les effets de cette révolution numérique engendrent un cycle économique de croissance forte, désigné comme « nouvelle économie ».
Société Cisco Systems © GOLLAIN (Vincent) IAU îdF
alt 355
Quelques professions seraient alors particulièrement exposées : les agences de voyage, les agences bancaires…
© LOUDIER (Céline) IAU îdF