Schéma directeur de Phnom Penh

Paysage, composition urbaine. Plan « Vert et Bleu »

12 mars 2005ContactPierre-Marie Tricaud

Objectifs des missions

Dans le cadre du projet d’assistance française à la maîtrise d’ouvrage auprès de la municipalité de Phnom Penh et à l’élaboration de son schéma directeur, l’IAU île-de-France apporte un appui à l’équipe permanente du projet, sous forme de missions d’expertise de courte durée. La municipalité de Phnom Penh était très favorable à l’intervention d’un architecte-paysagiste dans le projet, ayant bien compris l’importance d’une approche qualitative pour positionner la ville et favoriser son développement. Aussi le programme sur le paysage et le plan vert et bleu couvre les champs suivants :

  • diagnostic sur le potentiel de requalification urbaine des espaces ouverts de la ville et ses banlieues (effectuée du 2 au 17 juin 2003) ;
  • définition du Plan vert et bleu du grand Phnom Penh (coulées vertes, mise en valeur des espaces aquatiques, parcs..., effectuée du 7 au 23 janvier 2004) ;
  • outils de mise en œuvre pour la réalisation du Plan vert et bleu (effectuée du 4 au 23 octobre 2004).

Première mission (2-17 juin 2003)

Cette première mission prévoyait des propositions de principe sur de petits projets localisés (berges du fleuve, front du Bassac, coulée verte de la cité olympique au Boeng Kak, terrains du chemin de fer, aménagement du Boeng Trabek...), ainsi que l’établissement des termes de référence sur l’agriculture périurbaine, mais l’objectif essentiel était d’établir un diagnostic sur les espaces ouverts et le potentiel pour l’implantation d’une grande trame verte et bleue urbaine et périurbaine qui doit structurer le développement de la ville dans les vingt prochaines années. L’évolution rapide du contexte lors de cette première mission, demandant des propositions également rapides, l’a menée plus loin que le simple diagnostic, en proposant déjà une esquisse de plan de composition urbaine et du réseau vert et bleu, ainsi qu’une typologie des espaces concernés, en plus de l’exécution des travaux prévus.

Deuxième mission (7-23 janvier 2004)

Cette deuxième mission a conduit à développer et préciser le plan du réseau vert et bleu, à en présenter les grandes orientations lors d’une réunion avec les services municipaux et à finaliser le diagnostic en vue du Livre blanc.

Troisième mission (4-23 octobre 2004)

Cette troisième mission a conduit à finaliser le plan du réseau vert et bleu, à le présenter aux services municipaux, à l’intégrer au SIG du BAU, à rédiger le chapitre correspondant du Schéma directeur ainsi qu’une publication, Paysages et Plantations de Phnom Penh, destinée à un plus large public.

Ressources

Le long des canaux bétonnés (ici, celui du Boeng Trabek), l’emprise est suffisante pour planter des arbres d’essences variées, notamment de grand développement, qui amélioreraient considérablement l’aspect aujourd’hui très austère de ces c
Le long des canaux bétonnés (ici, celui du Boeng Trabek), l’emprise est suffisante pour planter des arbres d’essences variées, notamment de grand développement, qui amélioreraient considérablement l’aspect aujourd’hui très austère de ces canaux.
© Pierre-Marie Tricaud, IAU îdF
Chaktomuk. À site exceptionnel, projet exceptionnel
Chaktomuk. À site exceptionnel, projet exceptionnel
© IAU îdF
Continuités vertes existantes et potentielles
Continuités vertes existantes et potentielles
© IAU îdF

Études apparentées