Schéma régional des continuités écologiques : la trame herbacée

Note rapide Environnement, n° 468

22 avril 2009ContactIsabelle Chambodut, PNR Scarpe-Escaut, Bernard Cauchetier

À l'instar de la trame verte et bleue voulue par le « Grenelle de l'environnement » et du réseau écologique paneuropéen requis par le Conseil de l'Europe, une trame verte régionale doit assurer des continuités herbacées en Île-de-France. La survie de nombreuses espèces en dépend.

De nombreuses espèces animales nécessitent pour leurs besoins vitaux (alimentation, repos et reproduction) un environnement herbacé. Certes, beaucoup d'entre elles sont susceptibles de déplacements, soit sur des environnements plus hostiles (revêtements minéraux), soit par la voie des airs (insectes volants en particulier). Mais, dans ces milieux hostiles, les capacités de déplacements sont souvent plus réduites…

Ressources

La vallée de la Seine fait partie des sites de la trame verte régionale reconnus d’intérêt national. La Roche-Guyon (95).© www.celtopictures.flickr.com
La vallée de la Seine fait partie des sites de la trame verte régionale reconnus d’intérêt national. La Roche-Guyon (95).
© www.celtopictures.flickr.com
Les dépendances d'infrastructures de transport constituent une barrière pour la grande faune, mais offrent également une continuité herbacée.Source : http://www.lundsten.dk/tour2005a © www.lundsten.dk
Les dépendances d'infrastructures de transport constituent une barrière pour la grande faune, mais offrent également une continuité herbacée.
© www.lundsten.dk

Études apparentées