Science Cities : Campus scientifiques et clusters dans les métropoles du XXIe siècle

Séoul : Digital Media City & Songdo New City

04 décembre 2011ContactOdile Soulard, Laurent Perrin

L’aménagement de campus scientifiques et technologiques est un enjeu majeur pour toutes les métropoles qui cherchent à attirer et fixer sur leur territoire les activités de R&D innovantes et créatives, fondées sur l’échange de savoirs émanant de disciplines différentes. Ces lieux constituent une ressource essentielle pour le développement de clusters d’entreprises de haute technologie, vecteurs de création de valeur et d’emplois. Les acteurs des territoires franciliens sont aujourd’hui largement mobilisés sur ces enjeux.

Les formes urbaines de l’innovation dans quelques grandes métropoles

Sous la forme de plusieurs monographies, l’étude des Science Cities livre des éclairages nouveaux sur l’aménagement concret de campus et le développement de clusters dans des métropoles étrangères au travers d’études de cas dans des métropoles européennes, asiatiques et nord-américaines. Après Helsinki et Zurich, cette étude est consacrée à Séoul. Portée par une forte croissance, la Corée du Sud s’affirme de plus en plus sur l’échiquier mondial et mène de grands projets d’aménagement de campus et de clusters, sensés relayer sa compétitivité future dans un environnement de plus en plus concurrentiel. Deux projets particulièrement ambitieux, encore récents et pourtant très avancés dans leur développement, sont analysés dans sa région capitale : la Digital Media City (DMC) à Séoul et Songdo à Incheon.

Le cluster de la Digital Media City (DMC) à Séoul

Construite sur une zone de 57 hectares, la DMC est un cluster planifié dédié aux médias, aux technologies de l’information et des télécommunications (TIC), aux arts numériques et au divertissement. Malgré sa jeunesse, elle constitue un bel exemple de diversification du tissu économique par la capitalisation des atouts du territoire, à savoir sa concentration exceptionnelle de talents et de recherche dans les industries créatives et les TIC, l’appétence des Coréens et des Asiatiques en général pour la technologie et la nouveauté, le tout porté par une volonté politique très forte (gouvernement national et métropole), des circuits de décision rapides et des infrastructures relativement bien adaptées aux nouvelles entreprises créées. À l’avenir ce cluster devra cependant relever les défis d’un meilleur maillage des entreprises et d’une plus grande visibilité internationale en Asie et dans le reste du monde.

Le site du Songdo New City à Incheon, un modèle d’urbanisme ubiquitaire

Le second projet étudié, Songdo, est situé dans la ville voisine d’Incheon à 35 km du centre de Séoul, qui abrite son port et l’aéroport international sur une plateforme gagnée sur la mer. Songdo New City est l’un des trois sites développés par la ville d’Incheon et le gouvernement coréen comme zone franche internationale, sous l’appellation d’Incheon Free Economic Zone (IFEZ). Songdo est une ville nouvelle en cours d’aménagement sur une plateforme asséchée et remblayée de 5 300 hectares. Sa principale ambition est de capter les investissements nationaux et internationaux en matière universitaire et de R&D tout en proposant un modèle d’urbanisme ubiquitaire.
Ces études de cas étrangers montrent comment ces nouvelles formes urbaines de l’innovation s’adaptent aux spécificités territoriales, culturelles et stratégiques des métropoles qui les accueillent et participent à l’intensification des interactions et des complémentarités, tout en mêlant savoir, technologie, économie et urbanité.

Ressources

La Corée du Sud s’affirme de plus en plus sur l’échiquier mondial et mène de grands projets d’aménagement de campus et de clusters, sensés relayer sa compétitivité future dans un environnement de plus en plus concurrentiel. Sur le Dongdaemun
La Corée du Sud s’affirme de plus en plus sur l’échiquier mondial et mène de grands projets d’aménagement de campus et de clusters, sensés relayer sa compétitivité future dans un environnement de plus en plus concurrentiel.
Sur le Dongdaemun Plaza & Park en construction, sculpture du lion Haechi, mascotte de la ville © Soulard (Odile), IAU îdF
La ville de Séoul a injecté plus d’un milliard de dollars américains dans le développement du projet DMC pour stimuler l’économie. Vue sur la Digital Media Street (DMS) © Soulard (Odile), IAU îdF
La ville de Séoul a injecté plus d’un milliard de dollars américains dans le développement du projet DMC pour stimuler l’économie.
Vue sur la Digital Media Street (DMS) © Soulard (Odile), IAU îdF
Hallyu, la pop culture de la Corée du Sud s’est vite imposée en Asie comme une alternative aux cultures japonaise et américaine grâce à une culture hybride, à mi-chemin entre cultures occidentale et japonaise. Seoul Hallyu Festival Source : www.vi
Hallyu, la pop culture de la Corée du Sud, s’est vite imposée en Asie comme une alternative aux cultures japonaise et américaine grâce à une culture hybride, à mi-chemin entre cultures occidentale et japonaise.
Seoul Hallyu Festival Source : www.visitkorea.or.kr

Études apparentées