SDRIF et Habitat 1.

Note rapide sur le bilan du SDRIF, n° 295 (n° 3)

31 mai 2002ContactChristine Corbillé, Gérard Lacoste

La construction de 1990 à 2000

En Île-de-France, 60 % de l'espace urbain construit est destiné à l'habitat. Autant dire que la forme urbaine et la maîtrise de l'accroissement de l'agglomération sont liées aux dynamiques du marché immobilier résidentiel et qu'elles doivent être au cœur de toute réflexion sur la planification spatiale.

Le dernier schéma directeur formulait des objectifs de construction pour accueillir la population nouvelle, répondre à son besoin d'espace et permettre enfin le renouvellement du parc ancien le plus dégradé. Qu'en est-il de la construction en Île-de-France aujourd'hui et comment a-t-elle évolué ?

Ressources

alt 313
La baisse de la taille des ménages explique notamment le décalage entre les évolutions du parc de logement et de la population.
Réaménagement d'une rue dans le cadre de l'opération Mouffetard à Paris © BENICHOU (Michel) IAU îdF
alt 313
La construction individuelle a été pratiquement divisée par deux entre les années qui ont précédé la mise en place du SDRIF et les dix premières années de son application.
Lognes (77). © ABRON (Claude) IAU îdF

Études apparentées