Ségrégation urbaine et politiques publiques : étude comparative

Barcelone

30 juin 2005ContactBrigitte Guigou

Une intervention publique récente

En Espagne, les politiques thématiques ayant un impact sur la pauvreté sont récentes. Elles datent de la fin des années 1970.

L’entrée du pays dans le Marché commun, en 1986, a largement contribué à une adaptation rapide. En une trentaine d’années, l’urbanisme s'est profondément transformé. La mise en place de projets d’envergure a eu pour objectif de moderniser la ville mais aussi d’assurer une plus grande équité dans l’accès aux équipements et d’améliorer la qualité de vie des résidents.

Le système de protection sociale et la politique du logement s’élaborent progressivement et donnent aux pouvoirs publics les premiers outils pour tenter de limiter les disparités et les difficultés d’accès au logement.

De nouveaux problèmes  surgissent et les termes du débat se transforment. Les thématiques de l’exclusion urbaine et de la ségrégation socio-spatiale deviennent des sujets d’étude. Ainsi, le débat sur la ségrégation et l’exclusion urbaine pose d’abord, en Catalogne, la question de l’insertion des migrants étrangers.

Barcelone, se caractérise par un niveau de richesse moyen plus élevé que le reste du territoire régional, différent des communes industrielles et populaires de la périphérie.

L’analyse des évolutions récentes témoigne d’une accentuation des migrations résidentielles du centre vers la périphérie. Des processus d’embourgeoisement et de revalorisation de quartiers centraux populaires sont en cours.  Certains de ces quartiers, comme le centre ancien de Ciutat Vella, ont bénéficié d’interventions urbaines lourdes qui s’accompagnent d’une montée des prix de l’immobilier. Ces processus génèrent, à court terme, une cohabitation entre catégories sociales et ethniques différenciées, vraisemblablement temporaire, car le mouvement de fond est sans doute, comme dans d’autres métropoles européennes, celui d’une éviction des catégories populaires des quartiers les mieux localisés.

La recherche de politiques intégrées

Aujourd’hui la ville de Barcelone et le Gouvernement régional de Catalogne soulignent la nécessité d’une meilleure coordination entre les politiques qui s’appliquent aux quartiers en difficulté.

À cette fin, la Région a voté, en juin 2004, la loi d’amélioration des quartiers, des zones urbaines et des villes qui ont besoin d’une attention spéciale. En Catalogne, comme dans nombre d’autres pays européens, les interventions transversales ciblées sur les quartiers en difficulté apparaissent comme une solution pour contrer les processus de ségrégation socio-spatiale.

Cette étude participe d'une analyse comparée de la ségrégation et des politiques publiques sur cinq territoires européens (Barcelone, Berlin, Milan, le Grand Londres  et l'Île-de-France).

Ressources

En Espagne, le droit au logement est un droit constitutionnel (article 47 de la Constitution du 29 décembre 1978). La Constitution octroie aux communautés autonomes des compétences en matière de logement et d’urbanisme (article 148).
En Espagne, le droit au logement est un droit constitutionnel (article 47 de la Constitution du 29 décembre 1978). La Constitution octroie aux communautés autonomes des compétences en matière de logement et d’urbanisme (article 148).
© BORDES-PAGES (Elisabeth), IAU îdF
En 1985, le décret Boyer conduit à une libération en terme contractuel et à la fin du contrôle sur la politique des loyers. Cette modification génère une phase d’instabilité. Pour y pallier une nouvelle loi est votée en 1994 dans l’objectif d
En 1985, le décret Boyer conduit à une libération en terme contractuel et à la fin du contrôle sur la politique des loyers. Cette modification génère une phase d’instabilité. Pour y pallier une nouvelle loi est votée en 1994 dans l’objectif de stimuler le secteur locatif.
© GUIGOU (Brigitte), IAU îdF
La communauté autonome de Catalogne s’appuie sur une constitution, un parlement élu au suffrage universel direct, un président élu par le parlement.
La communauté autonome de Catalogne s’appuie sur une constitution, un parlement élu au suffrage universel direct, un président élu par le parlement.
Source : Area Metropolitana de Barcelona, 2003

Études apparentées