Tableau de bord des 26 zones franches urbaines (ZFU) en Ile-de-France

Les enjeux liés à l'emploi

31 mai 2008ContactOlivier Mandon, Jean-Pierre Chauvel

Un tissu économique vivant

Les 12 000 établissements dénombrés, en 2006, au sein des 26 ZFU représentent un tissu économique en expansion malgré une réglementation ancienne et un début de sortie du dispositif d’entreprises installées dans les ZFU de première génération. En 2006, 2 715 établissements nouveaux se sont implantés au sein des ZFU franciliennes. Le secteur d’activité le plus présent reste la construction. Celui dédié aux services a explosé durant la dernière décennie. Cette conjoncture, qui n’est pas spécifique aux ZFU, fait que le poids des activités de services aux entreprises dans les ZFU dépasse 20% et celui des services aux personnes, 6%. Les commerces de détail et de réparation représentent un peu moins de 19% des activités en ZFU.

Un profil social de résidents stable

Les informations liées aux prestations sociales des CAF dont les populations peuvent bénéficier le confirment. La situation des résidents en ZFU reste plus fragile que celle des habitants des ZUS franciliennes ou celle de l’ensemble des franciliens.

Des dispositifs en faveur de l'emploi

Les échanges qui ont eu lieu au sein du club des 26 ZFU entre les acteurs du développement des ZFU, institutionnels et acteurs opérationnels locaux, montrent que les dispositifs liés à l’emploi des populations des quartiers en difficultés se développent. Ils se spécialisent dans leur type d’actions et visent des populations de plus en plus ciblées. La question de l’emploi et du développement économique semble trouver une articulation avec les PRU. La « clause d’insertion » est progressivement activée au sein des PRU. Ce début de mise en œuvre annonce une implication coordonnée des acteurs même s’il touche un nombre restreint de secteurs d’activité. C’est surtout celui du bâtiment qui est concerné. Il annonce également une meilleure lisibilité des actions menées par les uns et les autres, notamment villes, intercommunalités, développeurs des ZFU…

Une intégration par la formation professionnelle

Le champ de la formation professionnelle comme outil d’intégration sociale a été essentiellement abordé par l’intermédiaire des « chantiers d’insertion » issus des conventions PRU. Leur articulation entre les besoins en emploi dans les ZFU et ceux des habitants des quartiers permet de développer des emplois dans le secteur du bâtiment. La formation professionnalisante est un atout majeur pour l’accès à l’emploi des habitants des quartiers en ZFU.

Des périmètres à reconsidérer

La question du zonage des bassins d’emploi se pose. Les échanges ont montré que le bassin d’emploi des ZFU ou des ZUS n’est pas limité au périmètre du quartier. La mobilité des populations des quartiers en difficulté est une variable devenue essentielle.

Ressources

Neuilly-sur-Marne, le quartier des Fauvettes compte 11 860 habitants (1/3 de la population) (RGP 1999) ; 58 % des logements sociaux de la commune se situent dans ce secteur.
Neuilly-sur-Marne, le quartier des Fauvettes compte 11 860 habitants (1/3 de la population) (RGP 1999) ; 58 % des logements sociaux de la commune se situent dans ce secteur.
Centre commercial de Garges-lès-Gonesse
Centre commercial de Garges-lès-Gonesse
Les secteurs d’activité des établissements présents au 01/01/2006 au sein des 26 ZFU (en %)
Les secteurs d’activité des établissements présents au 01/01/2006 au sein des 26 ZFU (en %)