Tableau de bord des zones franches urbaines en Île-de-France

Rapport d'activité 2011

19 juin 2012ContactOlivier Mandon

Dès 1997, l’IAU Île-de-France, à la demande du Conseil régional et de la préfecture de Région, a mis en place une observation de la mise en œuvre du dispositif ZFU au sein du territoire francilien. Un suivi économique du développement des 26 ZFU est réalisé dans le cadre du Club d’échanges des 26 ZFU. Ce club regroupe les acteurs du développement économique des quartiers en difficultés (responsables de ZFU, responsables économiques communaux ou intercommunaux, de PRU ou de la politique de la ville, ou réseaux d’entrepreneurs) et d’institutionnels de la région (CCI, CDC, Crif, Urssaf...).

Quel développement économique et de l'emploi dans les Zus et ZFU ?

Le rapport d’activité 2011 du Club des 26 ZFU ou des quartiers en difficultés relate, comme chaque année, l’actualité de la politique de la ville en collaboration avec le secrétariat général du CIV. La publication du rapport 2011 de l’Onzus permet de présenter les enseignements essentiels 2010 du développement économique et de l’emploi dans les Zus ou ZFU.

Des expériences analysées

Par ailleurs, des expériences de villes ayant une ZFU (Trappes, Bondy, Sevran) ou d’établissement intercommunal (Saint Quentin-en-Yvelines) ayant des quartiers en difficultés au sein de son territoire sont analysées. Un réseau d’entrepreneurs, la FifelL Zus, illustre sa collaboration avec le bailleur social I3F pour la requalification de pieds d’immeuble en « business open spaces ».

Ressources

Le quartier des Beaudottes correspond au périmètre de la ZFU. Il englobe la zone d’activité (ZA) Bernard Vergnot et un terrain appartenant à l’APHP. Cité des Beaudottes, Sevran (93) © Huijbregts (Frédéric), IAU îdF
Le quartier des Beaudottes correspond au périmètre de la ZFU. Il englobe la zone d’activité (ZA) Bernard Vergnot et un terrain appartenant à l’APHP.
Cité des Beaudottes, Sevran (93) © Huijbregts (Frédéric), IAU îdF
La ville de Trappes souhaite le maintien des ZFU car c’est un levier de développement local et que l’État poursuive son aide à pérenniser l’investissement engagé. La Plaine de Neauphle, Les Merisiers, immeuble réhabilité, Trappes (78) © Patt
La ville de Trappes souhaite le maintien des ZFU car c’est un levier de développement local et que l’État poursuive son aide à pérenniser l’investissement engagé.
La Plaine de Neauphle, Les Merisiers, immeuble réhabilité, Trappes (78) © Pattacini (Jean-Claude) IAU îdF, Urba images
En 2010, maintien du dynamisme des ZFU de deuxième génération, normalisation des ZFU de première et troisième génération. Source : Rapport annuel de l’ONZUS
En 2010, maintien du dynamisme des ZFU de deuxième génération, normalisation des ZFU de première et troisième génération.
Source : Rapport annuel de l’ONZUS

Études apparentées