Tableau de bord des zones franches urbaines en Île-de-France

Rapport d’activité 2010

20 juin 2011ContactOlivier Mandon

Dès 1997, l’IAU île-de-France a suivi la mise en œuvre du dispositif des zones franches urbaines (ZFU) en Île-de-France à la demande du conseil régional et de la Préfecture. L’observation des 26 ZFU franciliennes s’est progressivement orientée vers la mise en place d’un Club des 26 ZFU, qui réunit acteurs économiques, sociaux, des acteurs opérationnels et représentants d’entreprises.

Un souhait unanime d’un prolongement du dispositif ZFU

En 2011 alors que l’État poursuit sa réflexion relative à une politique renouvelée d’aides au développement économique et de l’emploi dans les quartiers en difficulté, on annonce la fin du dispositif des zones franches urbaines (ZFU) à compter du 31 décembre 2011. Or, le souhait d’un prolongement du dispositif est unanime et dépasse les clivages politiques traditionnels. Dans un contexte économique français en crise depuis deux à trois années, les quartiers en difficulté sont plus particulièrement touchés. Les villes ont pu mettre en œuvre une politique de développement économique dans leurs quartiers en bénéficiant d’un système d’exonération financière, véritable levier économique. La pérennité de l’activité des entreprises repose sur la durée de ce système. Les échanges au sein du Club montrent qu’il existe une dynamique économique au sein des ZFU et que la mobilisation des populations de ces quartiers à l’entrepreneuriat représente une part croissante des actions locales.

Le rapport 2010 illustre les fortes attentes des acteurs intervenant dans le développement des quartiers en difficulté

Le rapport 2010 met à disposition des statistiques sur les établissements d’entreprises au sein des 26 ZFU franciliennes. Il analyse des expériences variées réalisées dans le champ économique et social de la ZFU. Outre un suivi systématique de l’actualité de la politique publique dans les quartiers en politique de la ville, un regard particulier a été porté sur les effets de la crise en matière de développement économique des entreprises et de l’emploi. Les réflexions du club se sont articulées plus particulièrement autour de quatre types d’acteurs : des représentants de ZFU, des acteurs de développement territorial, des réseaux dédiées à l’entrepreneuriat, une entreprise privée implantée en ZFU Marble Technics.

Les futurs échanges du club des 26 ZFU porteront sur la gouvernance des actions économiques dans les quartiers en difficulté.

Ressources

L’État est très préoccupé par la chasse aux niches fiscales, et les ZFU sont perçues comme telles. Le quartier du Val Fourré à Mantes-la-Jolie (78) © Pattacini (Jean-Claude) IAU îdF, Urba images
L’État est très préoccupé par la chasse aux niches fiscales, et les ZFU sont perçues comme telles.
Le quartier du Val Fourré à Mantes-la-Jolie (78) © Pattacini (Jean-Claude) IAU îdF, Urba images
Plaine commune regroupe 350 000 habitants, 4 ZFU et 24 quartiers en renouvellement urbain. Plaine Commune Promotion permet de regrouper 250 entreprises adhérentes sur ce territoire. Source : www.plainecommunepromotion.com
Plaine Commune Promotion permet de regrouper 250 entreprises adhérentes sur ce territoire.
Source : www.plainecommunepromotion.com
La Nouvelle PME est un réseau social de type « Facebook ». L’idée est de réfléchir collectivement aux problématiques et aussi de réaliser une activité de lobbying, en interpellant des politiques. Source : www.lanouvellepme.fr
La Nouvelle PME est un réseau social de type « Facebook ». L’idée est de réfléchir collectivement aux problématiques et aussi de réaliser une activité de lobbying, en interpellant des politiques.
Source : www.lanouvellepme.fr

Études apparentées