Tableau de bord des zones franches urbaines en Île-de-France

Rapport d’activité 2012

11 août 2013ContactOlivier Mandon

Depuis plusieurs années, les acteurs locaux du développement économique dans les quartiers en politique de la ville et les collectivités concernées, restent mobilisés pour espérer une poursuite de l’intervention de l’État en termes de politiques d’aides financières directes auprès d’entrepreneurs dans les quartiers. Par l’intermédiaire d’un tableau de bord et d’un Club d’échanges des acteurs du développement des 26 ZFU, en collaboration avec le Conseil régional Île-de-France et la Préfecture de Région, l’IAU île-de-France fédère les réflexions et les analyses des maîtres d’œuvre opérationnels du dispositif ZFU.

L’actualité de la politique de la ville

Le rapport d’activité 2012 du Club des 26 ZFU ou des quartiers en difficultés s’articule autour des actualités de la politique de la ville et d’expériences opérationnelles en ZFU. Tout d’abord, le Secrétariat général du comité interministériel des villes (SGCIV) relate les principales dispositions de la politique de la ville en cours de mise en œuvre. Il les complète par les principaux enseignements 2011 du rapport 2012 de l’Onzus sur le tissu économique des ZFU. Le Conseil régional Île-de-France explicite ses travaux sur la refonte de sa politique de développement économique au sein des quartiers en difficultés qui devra aboutir à une nouvelle délibération à compter de 2013.

Des projets urbains en quartiers prioritaires

Le rapport présente les démarches de revitalisation socioéconomique d’une ZFU hors Île-de-France : la ZFU de Loos à Lille. L’implication d’une grande ville dans le développement d’un de ses quartiers prioritaires s’illustre notamment par l’accompagnement de ses entrepreneurs et leur fédération autour de l’association Objectif Sud. Au sein de l’Île-de-France, trois ZFU de « première génération » présentent leurs politiques de développement : Champigny-sur-Marne – Chennevières, Garges-lès-Gonesse – Sarcelles et Les Mureaux. Une analyse de l’évolution de la ZFU de Champigny-sur-Marne – Chennevières est abordée et complétée par les actions de l’association Perspectives et Emplois du Val-de-Marne. Cette dernière met en œuvre des actions pour la création ou la reprise d’entreprise et, depuis 2012, a créé un point d’accueil à la création d’entreprise (PACE). La communauté de Val-de-France développe les enjeux de l’avenir de ses ZFU Garges – Sarcelles et Villiers-le-Bel. Enfin, la Maison de l’économie et de l’emploi (MEE) des Mureaux partage ses actions en direction de sa ZFU et son intégration dans une politique globale de développement.

Ressources

La ZFU de Champigny Chennevières regroupe deux grands quartiers d’habitat populaire : les quartiers du Bois l’Abbé et celui des Mordacs. Ce territoire est devenu globalement attractif par l’intermédiaire de ses hôtels d’activité et sa zone d
La ZFU de Champigny Chennevières regroupe deux grands quartiers d’habitat populaire : les quartiers du Bois l’Abbé et celui des Mordacs. Ce territoire est devenu globalement attractif par l’intermédiaire de ses hôtels d’activité et sa zone d’activité des Nations.
Parc d’activités des Nations. Source : www.champigny94.fr
Actuellement, les disponibilités immobilières en ZFU des Mureaux (78) sont rares. Il existe une forte demande d’ateliers de petites surfaces. La commune souhaite développer le « co-working » (un espace de travail partagé, équipé et permettant de
Actuellement, les disponibilités immobilières en ZFU des Mureaux (78) sont rares. Il existe une forte demande d’ateliers de petites surfaces. La commune souhaite développer le « co-working » (un espace de travail partagé, équipé et permettant de louer un bureau à la journée).
Pépinière Isaac Newton dans la ZFU des Mureaux (78) © Raoux (Bruno) IAU îdF
Les 100 zones franches urbaines Source : Secrétariat général du CIV - Décembre 2012
Les 100 zones franches urbaines
Source : Secrétariat général du CIV - Décembre 2012

Études apparentées