Tendances et dynamiques économiques en Île-de-France

Synthèse cartographique 2010

09 mai 2010ContactPascale Leroi

Depuis 2004, l’IAU île-de-France réalise des cartes économiques de synthèse. Ces cartes proposent une représentation spatiale de l’économie sous des angles renouvelés, sur la base de travaux récents et d’échanges en atelier.

Une vision globale sur l’emploi, les filières économiques, le marché du travail et les entreprises

Le travail mené en 2010 aboutit à deux cartes de synthèse :

  • La carte « Orientations économiques, densité et accessibilité » propose une lecture des localisations majeures de l’économie à travers leurs principales caractéristiques. La fonction économique l’emporte sur la fonction résidentielle dans la vingtaine de « pôles économiques » qui concentrent les effectifs d’emploi. Ces pôles s’inscrivent pour la plupart dans des environnements très typés dont ils sont emblématiques. Les « pôles d’emploi de grande couronne » concentrent les emplois, l’espace économique environnant est dédié à l’agriculture de grandes cultures, mais aussi à des activités variées localisées dans les zones à vocation industrielle, commerciale et artisanale. Les limites des parcs naturels régionaux rappellent la qualité des aménités et l’attractivité de cet espace. La carte présente également les infrastructures de transports ainsi que les indicateurs de temps d’accès à Paris et vers les agglomérations de province.
  • La carte « Dynamiques et potentialités économiques » propose une image des dynamiques de l’emploi et des potentialités et/ou vulnérabilité économiques des territoires. Les créations d’entreprises et la présence de jeunes actifs diplômés montrent une autre forme de dynamisme que celle indiquée par la mesure de l’emploi. Les potentialités des territoires sont exprimées selon le marché du travail et les projets immobiliers. La vulnérabilité des territoires reflète des fragilités liées aux mutations à venir ou aux caractéristiques de la main d’œuvre.

Une synthèse visuelle des travaux récents de l’institut

La lecture simultanée des deux cartes met en évidence :

  • l’intensité de l’activité économique en zone centrale ;
  • la réalité d’une multicentralité économique avec des pôles de grande couronne dotés de plusieurs dominantes et atouts en limite de l’agglomération économique ;
  • la complémentarité entre les secteurs spécialisés ;
  • la vitalité en matière de projets d’un axe sud-ouest / nord-est avec notamment une évolution positive du nord parisien pour les projets commerciaux, de bureaux et de créations d’entreprises ;
  • une dynamique moins vigoureuse sur l’axe sud-est parisien avec néanmoins des potentiels fonciers et immobiliers.

Ressources

Évolution de l’emploi salarié en Île-de-France entre 1990 et 2008Source : Pôle Emploi emplois salariés privés, 2008 provisoire
Évolution de l’emploi salarié en Île-de-France entre 1990 et 2008
Source : Pôle Emploi emplois salariés privés, 2008 provisoire
L’emploi dans les pôles économiques en Île-de-France en milliersSource : Insee, emplois totaux, RP06, exploitation complémentaire
L’emploi dans les pôles économiques en Île-de-France en milliers
Source : Insee, emplois totaux, RP06, exploitation complémentaire
Dynamiques et potentiels économiquesSource : Insee RP 2006, © IAU îdF 2010
Dynamiques et potentiels économiques
Source : Insee RP 2006, © IAU îdF 2010

Études apparentées