Trajectoires résidentielles des Franciliens de 50 à 70 ans

Note rapide Population et modes de vie, n° 376/H

30 juin 2006ContactCatherine Bonvalet (Ined)

La France a connu une mutation urbaine extraordinaire depuis la seconde guerre mondiale avec l’amélioration sans précédent des conditions de confort et la montée de l’accession à la propriété : en 1954, 8,9 % des Parisiens étaient propriétaires, cinquante ans après, ils sont 32 %. L’enquête « Biographies et entourage » permet de suivre cette évolution. Près de deux tiers des Franciliens et la moitié des Parisiens, aujourd’hui âgés de 50 à 70 ans, sont propriétaires de leur résidence principale. 45 % des Parisiens sont propriétaires d’une résidence secondaire, contre 37 % des habitants de la petite couronne et 30 % de la grande couronne.

Ressources

alt 366
A 50 ans, les ménages ont, depuis leur premier logement indépendant, occupé en moyenne près de trois logements et 62 % sont propriétaires.
Bernard Gegauff IAU-îdF
alt 366
Ce sont les couples, les cadres supérieurs et les professions intermédiaires qui sont le plus souvent propriétaires, tout comme les habitants de grande couronne.
Cecile Degremont IAU îdF