Une jeune entreprise sur trois crée de l'emploi en Île-de-France

Note rapide Économie, n° 587

30 janvier 2012ContactJean-Wilfrid Berthelot, Insee Île-de-France, Lisa Barutel, Carine Camors

En 2009, un tiers des entreprises fondées en 2006 ont cessé leur activité. Néanmoins, le volume d'emploi de celles qui subsistent représente 89 % de celui de 2006. Si les services concentrent une majorité d'emplois, la construction, quant à elle, a deux fois plus de chances d'en créer.
Les créations d'entreprises et leur capacité à se développer en termes d'emploi sont des indicateurs d'attractivité et de dynamisme d'un territoire. En Île-de-France, de nombreuses actions sont menées afin d'accompagner les jeunes entreprises au démarrage, dans leur développement ou encore à l'ouverture vers l'international.

Ressources

La forte concentration de l'emploi dans les services ainsi que son développement entre 2006 et 2009 est spécifique à l'Île-de-France.
La forte concentration de l'emploi dans les services ainsi que son développement entre 2006 et 2009 est spécifique à l'Île-de-France.
© Marion Garrido, IAU îdF
16 500 emplois supplémentaires dans les entreprises actives en 2009.
16 500 emplois supplémentaires dans les entreprises actives en 2009.
Insee, enquête Sine 2006, interrogations 2006 et 2009.

Études apparentées