Urbanismes de projet

Les Cahiers n° 162

03 juin 2012Contact

La conception urbaine face à la diversité des réalités

L’urbanisme de projet n’est pas une idée nouvelle. Mais face au constat d’une construction qui tourne au ralenti, et dans un contexte de rupture, cette idée revient sur le devant de la scène, apportant au passage quelques idées nouvelles. Ce numéro des Cahiers rend compte de la diversité des réalités qu’il recouvre selon les contextes : de la reconversion industrielle à l’aménagement d’espaces publics, en passant par le projet urbain à la campagne ou la création d’axes de transports. Il montre la permanence, mais aussi l’évolution des réflexions sur la conception urbaine.

L’urbanisme est nécessairement le fruit d’une construction collective

L’idée de projet urbain évolue sans cesse, tentant de s’adapter à un environnement changeant et appelant des démarches innovantes. Parmi ces changements : la multiplicité croissante des acteurs qui s’invitent dans le projet. Désormais, l’urbanisme est nécessairement le fruit d’une construction collective où élus, concepteurs, opérateurs, gestionnaires, usagers et artistes conjuguent leur vision de la ville. Que l’on parle d’urbanisme négocié, concerté, participatif ou encore «d’urbanisme des voisins », de « mises en projet coélaboratives », toutes ces démarches se fondent sur le dialogue et l’enrichissement collectif. Cette diversité d’acteurs est d’ailleurs l’occasion de réinterroger chacun sur son rôle, sur ses pratiques professionnelles et sur la manière de se coordonner. Les marges de progrès sont encore grandes pour concevoir et mettre en œuvre des outils de management adaptés aux projets urbains et particulièrement à leur dimension humaine et sociale.

Le rôle essentiel des agences d’urbanisme comme ensembliers ou facilitateurs

Enfin, l’urbanisme de projet, c’est aussi savoir croiser les approches, les échelles et, dans cette optique, il apparaît que les agences d’urbanisme peuvent jouer un rôle essentiel d’ensembliers ou de facilitateurs. L’innovation est, quant à elle, à la fois juridique, technique et artistique. Ce Cahiers fait le jour sur les nouveaux outils législatifs, comme le projet urbain partenarial, le dialogue compétitif ou la loi sur la majoration des droits à construire. Il illustre aussi, à travers de nombreux exemples, comment la visualisation 3D, l’art et la communication enrichissent le projet urbain. Il montre qu’il n’y a pas d’urbanisme exemplaire ni de modèle reproductible, mais des démarches d’urbanisme multiples dont la force et la pertinence résident dans leur capacité d’adaptation.

alt 933

Télécharger

Ressources