Vancouver : viaducs Dunsmuir & Georgia

La ville après l'autoroute : études de cas

21 août 2013ContactPaul Lecroart

Que faire, dans la métropole post-Kyoto, des voies rapides héritées des Trente Glorieuses qui engendrent de fortes nuisances au sein des villes et des quartiers ?

Les cas des viaducs Dunsmuir et Georgia

La ville canadienne de Vancouver est connue pour son modèle d’urbanisme qualitatif reposant sur la densité et les mobilités alternatives à la voiture. Elle s’enorgueillit d’être la seule ville d’Amérique du Nord à ne pas être traversée par une autoroute : l’opposition des habitants aux programmes routiers des années 1960 s’est soldée par l’abandon des projets et seul un court tronçon a été réalisé, les viaducs Dunsmuir et Georgia. Depuis 2009, la Ville a engagé une réflexion novatrice sur la suppression de ces viaducs, qui créent une coupure urbaine au cœur de la ville et pénalisent le développement urbain. Le processus est organisé de manière à susciter un débat ouvert et pédagogique et à mobiliser les citoyens et partenaires potentiels. Les différentes étapes : études préalables, exploration des possibles, synthèse et approfondissement de l’option préférentielle, etc. font l’objet de débats publics contradictoires. Le cas de Vancouver montre comment une ville inscrit sa réflexion sur le devenir d'une infrastructure routière dans une stratégie globale d'un développement durable à long terme et se donne les instruments méthodologiques pour y parvenir.

Transformer les voies rapides en avenues urbaines

Aux États-Unis, le pays de l'automobile, mais aussi au Canada et en Asie, des villes brutalement traversées ou pénétrées par des voies rapides ont opté pour leur suppression et leur transformation en avenues multi-usages. Comment ont-elles fait ? À quelles conditions ? Avec quelles incidences ? Que peut-on apprendre de ces expériences pour l'Île-de-France ? Pour y répondre, l'IAU île-de-France a sélectionné neuf cas riches d'enseignements au regard des questions, qui se posent dans la métropole francilienne et, plus largement, dans beaucoup de grandes villes en Europe. Une synthèse finale, à paraître, mettra en perspective les expériences étudiées avec les possibilités d'évolution du réseau rapide de la métropole de Paris et les réflexions actuelles sur la ville post-carbone. Celle-ci développera les questions abordées dans la Note rapide n° 606 « De la voie rapide à l'avenue urbaine : la possibilité d'une autre ville ? ».

Ressources

Le projet des viaducs Dunsmuir et Georgia. © P. Lecroart, IAU îdF
Le dessous des viaducs inutilisés. © Flickr Matthew Tichenor 2010
Le dessous des viaducs inutilisés.
© www.flickr.com, Matthew Tichenor 2010
Le viaduc Dunsmuir dans son contexte urbain. © P. Lecroart IAU îdF
Le viaduc Dunsmuir dans son contexte urbain.
© P. Lecroart, IAU îdF
Croquis d'ambiance illustrant l'esquisse du projet.© Perkins & Will Canada
Croquis d'ambiance illustrant l'esquisse du projet.© Perkins & Will Canada
Plan de situation. © G. Crozet IAU îdF
Plan de situation. © G. Crozet IAU îdF

Études apparentées