Vers une industrie photovoltaïque en Île-de-France ?

Note rapide Économie, n° 525

16 novembre 2010ContactThierry Petit

L’Île-de-France abrite un tissu d’acteurs dotés de moyens de recherche et développement (R&D) de pointe dans le domaine photovoltaïque. La région Île-de-France dispose de nombreux atouts qui la mettent en situation de contribuer à la structuration en cours d’une filière nationale.
Avec une croissance annuelle moyenne de 40 %, le marché mondial du photovoltaïque (PV) connaît une très forte expansion depuis dix ans. Les répercussions de la crise ne l’ont pas enrayée. Elle progresse toujours, mais de façon plus tempérée (25 %). Quant aux projections, elles laissent espérer, à l’horizon 2014, une croissance qui peut aller de 20 % à 40 % par an en fonction des scénarios.

Ressources

Construction de l’école « zéro énergie » Jean-Louis Marquèze à Limeil-Brévannes (94). © Raoux (Bruno), IAU îdF
Construction de l’école « zéro énergie » Jean-Louis Marquèze à Limeil-Brévannes (94).
© Raoux (Bruno), IAU îdF
Les établissements franciliens actifs dans l’industrie PV par type d’acteur
Les établissements franciliens actifs dans l’industrie PV par type d’acteur
Source : traitement IAU îdF

Études apparentées