Victimation et sentiment d'insécurité en Île-de-France : le point en 2013

Note rapide Société, n° 625

02 juillet 2013ContactMarie Carrere

Pour la septième fois depuis 2001, les Franciliens se sont exprimés sur l'insécurité, réelle ou ressentie, à laquelle ils sont confrontés au quotidien. L'enquête de terrain s'est déroulée entre janvier et février 2013.
Dans un contexte économique et social difficile, avec des taux de chômage au plus haut depuis la fin des années 1990, l'un des éléments marquants de cette enquête est l'envolée du chômage en tant que principale préoccupation des Franciliens.

Ressources

Portée par la hausse du chômage, la préoccupation pour l’insécurité « sociale » est plus affirmée: pauvreté et emploi sont cités à 82,5 %, soit la plus forte proportion observée depuis la première enquête régionale.
Portée par la hausse du chômage, la préoccupation pour l’insécurité « sociale » est plus affirmée: pauvreté et emploi sont cités à 82,5 %, soit la plus forte proportion observée depuis la première enquête régionale.
IAU îdF