Vitalité économique francilienne et création d'entreprises

Note rapide sur l'économie, n° 273 (n° 182)

30 septembre 2000ContactVincent Gollain, Aurélien Merat

Depuis 1999, le tissu économique francilien fait preuve d'un regain de vitalité comme en témoignent les créations, fusions, reprises d'entreprises et même les disparitions, toutes significatives de l'évolution du monde des entreprises et de son dynamisme. Cette embellie est confirmée par l'augmentation des créations d'entreprises et la diminution des défaillances. Ce sont des signes encourageants pour les nombreuses initiatives engagées en faveur de nouveaux entrepreneurs.

Ressources

alt 352
62 860 entreprises ont été créées en Île-de-France, en 1999. 80 % d’entre elles appartiennent au secteur tertiaire.
Europarc, le village d'entreprises (technopole) © LEBON (Christian) IAU îdF
alt 352
Moins de 1 % des nouvelles entreprises ont été accompagnées, d’où, lors des États Généraux pour l’Emploi, un fort sentiment d’isolement des nouveaux chefs d’entreprises franciliens.
© LEBON (Christian) IAU îdF