Et si la transition s'inventait aussi dans les villages ?

Petit déjeuner décideurs-chercheurs

16 novembre 2018ContactBrigitte Guigou

Des travaux récents de l’IAU ont montré, dans de nombreux villages d’Île-de-France, un foisonnement d’initiatives remarquables répondant aux trois défis majeurs que sont la transformation économique, la transition énergétique et l’adaptation au changement climatique. Or, nombre de ces initiatives tendent à se regrouper et se concentrer dans des lieux concrets, circonscrits et bien visibles que l’Institut a cartographiés et nommés les « hauts lieux de la transition ». À rebours des définitions statistiques de l’espace rural qui insistent sur l’éloignement et la faible densité, c’est la proximité qui expliquerait ce foisonnement.

Avec ce petit déjeuner « décideurs-chercheurs », l’IAU approfondit et met en débat la question de la proximité dans l’espace rural. Que recouvre cette notion de proximité ? Pourquoi et comment favorise-t-elle la transition en milieu rural ? Comment les inévitables tensions et conflits entre intérêts divergents se gèrent-ils ? Quelles sont les marges de manoeuvre des décideurs et de quels leviers dispose l’action publique ?
Enfin, ces proximités villageoises peuvent-elles inspirer les territoires plus urbanisés ?

Intervenants

Nicolas LARUELLE, urbaniste à l’IAU îdF
André TORRE, directeur de la Maison des sciences de l’Homme de Paris-Saclay, directeur de recherche à l’Institut national de la recherche agronomique
Anne-Françoise GAILLOT, maire de la Boissière-École (Yvelines)

Sur ce thème

Cette page est reliée aux catégories suivantes :
Environnement | Développement durable | Agriculture et alimentation | Changement climatique | Économie | Société et habitat