Les communes franciliennes s’engagent pour le « zéro pesticides »

Note rapide Environnement, n° 814

18 juillet 2019Jonathan Flandin

Depuis le 1er janvier 2017, les gestionnaires publics ont l’interdiction d’utiliser des produits phytosanitaires issus de la chimie de synthèse pour l’entretien des voiries (sauf raisons de sécurité), espaces verts, forêts et promenades accessibles ou ouverts au public. Plus de deux ans après l’application de la loi, l’indicateur publié par l’ARB îdF permet d’évaluer ses effets. Les communes franciliennes ont-elles franchi le pas du « zéro pesticides total » ? Certaines vont-elles plus loin même que le législateur ?

Cette étude est reliée aux catégories suivantes :
Développement durable | Espaces ouverts | Pollutions et nuisances