Recherche publique et innovation dans les Yvelines

18 avril 2019ContactCorinne de Berny Riche

Soucieux de rendre visibles sur son territoire les établissements d’enseignement supérieur et de recherche, le département des Yvelines avait mobilisé l’IAU île-de-France en 2017 pour établir un état des lieux de l’offre existante au regard du contexte francilien. Ce travail s’est poursuivi en 2018 par un approfondissement axé sur les activités de R&D portées par les établissements publics yvelinois et leurs liens avec les entreprises, d’une part, et sur les soutiens apportés par les collectivités locales à la valorisation de la recherche publique, d’autre part.

Le département des Yvelines bénéficie d’un fort potentiel en matière de R&D, notamment privée : en 2013, il occupait le deuxième rang des départements franciliens pour les dépenses privées de R&D. La présence d’une université pluridisciplinaire et de quatre organismes de recherche publique y contribue également, avec plus de 60 laboratoires publics présents sur le territoire dont les domaines phares sont l’agronomie, les sciences et techniques de l’information et de la communication et les sciences de la santé.
Les collectivités territoriales qui les accueillent ont toujours eu à coeur de soutenir leurs activités à travers la mise à disposition gratuite de locaux, le co-financement d’équipements ou de manifestations scientifiques, d’incubateurs, dans l’objectif de stimuler le tissu économique local. Des partenariats existent en effet entre une partie des laboratoires publics et des entreprises, qui prennent la forme de formations, partage de plateformes technologiques, expertises et recherches partenariales.
La société d’accélération de transfert technologique Paris-Saclay s’efforce depuis 2014 de les développer au profit des laboratoires affiliés, y compris dans les Yvelines.

Cette étude est reliée aux catégories suivantes :
Économie | Innovation et clusters | Société et habitat | Éducation et formation