Robomobilité et logistique

Vers une supply chain 100 % autonome ?

28 février 2018ContactCédric Cariou, Corinne Ropital

À l’heure des livraisons toujours plus rapides, de produits toujours plus nombreux, les logisticiens renouvellent leurs organisations. La mobilité des marchandises est plus que jamais un défi quotidien.

Pour faire face à ce défi et rester dans la course, les acteurs économiques se tournent vers des solutions innovantes qu’ils développent, testent, imaginent à travers les différents maillons de la supply chain - de la production à la consommation. Il s’agit plus particulièrement de solutions de plus en plus automatisées, intelligentes et connectées. L’automatisation du secteur logistique n’est pas un sujet totalement nouveau, mais les récents progrès technologiques et la multiplication des moyens robomobiles qui en découlent ont amorcé ce qui pourrait représenter un changement conséquent de l’écosystème, version 2018.

Quelles formes prennent ces solutions aujourd’hui ? Quelles seront-elles demain ? Qui les utilisent, les testent ? Quels ont été les éléments déclencheurs ? Quel est le bilan ? Quel est le degré d’autonomie ? L’objectif de cette étude est de fournir une vision d’ensemble de ce qu’est la robomobilité logistique en couvrant les solutions mobiles : des premiers mètres réalisés dans les sites d’extraction minière, aux derniers mètres exécutés jusqu’au pas de porte du consommateur lambda, en passant par l’intérieur des entrepôts. L’univers clos et l’espace ouvert sont deux mondes des possibles, avec des atouts, des défis, et des limites à lever, à moyen et long terme. Si les technologies sont amenées à encore évoluer, les solutions se dessinent déjà. La question de savoir quand le déploiement aura lieu reste posée. De même que l’impact sur les infrastructures, les interfaces logistiques, et la ville.

 

Cette étude est reliée aux catégories suivantes :
Économie | Industries et services | Transport de marchandises et logistique