Nos actions avec les doctorants et les étudiants

ContactBrigitte Guigou

L'IAU soutient des doctorants en aménagement, urbanisme, transports, dans le cadre de partenariats avec des universités, des grandes écoles et des laboratoires de recherche.

Commandes d'ateliers

La gouvernance des places aéroportuaires : les résultats d'une étude du Master de l'Ecole Urbaine de Sciences PO

Dans le cadre de ses travaux sur la comparaison des modes de gouvernance des villes européennes,  l’IAU a confié à une équipe de 4 étudiants du Master Governing the large metropolis de l’École urbaine de Science Po Paris, une étude sur la gouvernance des places aéroportuaires (2016). L'objectif était d’analyser les modes de gouvernance de deux places aéroportuaire, Stockholm-Arlanda et Amsterdam-Schipol, afin d’éclairer le cas francilien.

Basée sur une solide revue de la littérature scientifique et sur une série d’entretiens, cette étude a donné à voir l’organisation et la configuration du jeu d'acteurs et dégagé deux modèles de gouvernance. L’un - celui d’Arlanda – est  à dominante étatique, la construction du projet se fait par « le haut », par l’État, en privilégiant la règle de droit sur la négociation. L’autre - celui de Schiphol – est pluraliste, caractérisé par l’implication des acteurs privés et de la société civile et une recherche du consensus s’appuyant sur une culture de la négociation. Au-delà de la mise en évidence de ces deux idéaux-types de gouvernance, cette étude montre comment ceux-ci sont indissociables des contraintes géographiques et d’occupation du sol d’une place aéroportuaire. Elle montre que, pour comprendre la production d’un projet de développement et d’aménagement d’un espace, il est essentiel de s’intéresser aux acteurs, à leurs conflits, alliances, objectifs et intérêts, trop souvent occultés dans les analyses sur l’aménagement du territoire.

Témoignages

Qu'est-ce qu'une Cifre ?

La CIFRE est un partenariat gagnant-gagnant où un doctorant chercheur se voit proposer pour la durée de sa thèse une mission d’études stratégiques pour l’Institut. 

Mode d’emploi :

Une CIFRE (Convention Industrielle de Formation par la Recherche) permet à une entreprise de recruter en CDI ou CDD, pour une durée de 3 ans, un diplômé de niveau Master à qui elle confie une mission de recherche stratégique pour son développement socio-économique. Cette mission de recherche constitue le cœur de la thèse du doctorant qui sera salarié de l’entreprise pendant la durée de la CIFRE. Dans le même temps, il est également rattaché à un laboratoire et encadré, sur le plan scientifique, par un chercheur habilité à diriger des recherches.

A cet effet une convention est signée entre l’entreprise (ici l’IAU), un laboratoire de recherche et l’ANRT (Association Nationale Recherche Technologie), qui après appréciation de la qualité scientifique et de la pertinence du projet et des partenaires (entreprise, laboratoire, candidat) peut financer une partie importante du coût du salaire.

Pour en savoir plus