Un nouveau sens pour la planification : métropoles et développement durable

Actes du colloque international Metrex du 15 mai 2009

12 juillet 2010Contact

L’IAU île-de-France est membre du réseau Metrex, Réseau des Régions et des Aires Métropolitaines d'Europe, qui regroupe 50 métropoles.

Le colloque Metrex du printemps 2009 s’est tenu à Paris, organisé par l’IAU île-de-France

Metrex organise deux conférences par an au printemps et à l’automne, et le colloque du printemps 2009 s’est tenu à Paris, organisé par l’IAU île-de-France : plusieurs manifestations ont eu lieu les 12-13-14 et 15 mai dont une journée à l’OCDE qui a réuni plus de 350 participants de 19 pays, et 50 métropoles. La moitié des participants étaient autres que Français et quatre continents étaient représentés. La plupart des représentants des métropoles européennes étaient membres du réseau Metrex. Les réseaux d’urbanistes étaient très présents : les responsables des associations des urbanistes américains et chinois, le secrétaire général de Métropolis, celui de la Confédération française pour l’habitat, l’urbanisme et l’aménagement du territoire (COFHUAT) et celui de la Fédération nationale des agences d’urbanisme (FNAU), un représentant du réseau PURPLE (travaillant sur le péri-urbain des métropoles européennes), etc.

Des intervenants de haut niveau ont pu croiser leurs réflexions et leurs expériences

La question posée était importante : la planification métropolitaine peut-elle agir pour le développement durable ?Les intervenants de haut niveau, comme Saskia Sassen, les responsables des stratégies métropolitaines des grandes villes européennes, Jean Peyrony (représentant de la Commission européenne), Pierre Radanne (Futur Facteur 4), Gordon Feller (Urban Age Institute), François Bellanger (Transit City) ou Mario Pezzini et Lamia Kamal-Chaoui (chargés des questions métropolitaines à l’OCDE) ont pu croiser leurs réflexions et leurs expériences sur ce sujet.

La condition essentielle est l’articulation la plus forte possible entre stratégie, planification et mise en œuvre

Les participants ont pu contribuer eux-mêmes activement aux débats, à la fois par des prises de parole et par un système original de « vote », sur des interrogations prolongeant les interventions présentées en tribune. 75 % d’entre eux ont ainsi répondu que la planification métropolitaine peut efficacement agir pour le développement durable . Mais il ressort que la condition essentielle est l’articulation la plus forte possible entre stratégie, planification et mise en œuvre ; c’est ce qu’a d’ailleurs mis en évidence l’expérience francilienne présentée à partir du schéma directeur (SDRIF) ou celles de Helsinki, Stockholm ou Rotterdam.

Le réseau Metrex a pu présenter sa démarche EUCO2

Le dialogue avec les Etats-Unis a été fertile et a pu faire partager la préoccupation majeure de lutte contre le réchauffement climatique. Sur ce point, de multiples réponses innovantes sont en cours dans nombre de métropoles (Virgine du Nord, Sacramento, etc.) et les métropoles européennes ne sont pas en reste. Par exemple, le réseau Metrex a pu présenter sa démarche EUCO2, permettant de projeter divers scénarios d’évolution des émissions de gaz à effets de serre parmi près de 20 métropoles partenaires (sous la houlette de Hambourg).

Alors que l’IAU île-de-France fête ses 50 ans en 2010, la publication des actes de cette importante rencontre internationale vient prouver, une nouvelle fois, combien le partage d’expériences est enrichissant et permet à tous de progresser, au bénéfice du développement durable de nos métropoles.

Cette étude est reliée aux catégories suivantes : Environnement, Développement durable, Gouvernance, International, Planification