Bureaux en Île-de-France : construire plus ou produire mieux ?

Note rapide Économie, n° 645

05 mars 2014ContactRenaud Roger

Permettre aux entreprises de disposer d’une offre tertiaire compétitive et variée est un enjeu majeur d’aménagement de la région francilienne. Cet objectif est indissociable d’une maîtrise de l’expansion du parc, en privilégiant le renouvellement et la densification de l’existant.
Avec 52 millions de m2, le parc de bureaux francilien constitue le premier d’Europe. La période récente a confirmé cette position de leadership. Sur la décennie 2000, la production neuve de grandes surfaces de bureaux a en effet totalisé près de 10 millions de m2 en Île-de-France, dont 35 % correspondent à des opérations de restructuration ou démolition-reconstruction.

Cette étude est reliée aux catégories suivantes : Économie, Immobilier d'entreprise