Cohérence aménagement-transports : le cas du Grand Londres

Note rapide Mobilité, n° 623

24 juin 2013ContactSophie Laurent

Conjugués à la pénurie des fonds publics, les objectifs de développement durable nécessitent une meilleure hiérarchisation des projets. Ils imposent également une articulation optimisée entre acteurs de l'aménagement et des transports. Dans quelle mesure l'approche londonienne, qui repose sur la négociation et l'implication du monde privé, peut-elle alimenter la réflexion francilienne ?

À Londres, où l'architecture des pouvoirs locaux est différente du cas français, la planification stratégique et la compétence en urbanisme s'articulent entre le niveau régional du Grand Londres et celui des 33 Boroughs. Cet ensemble d'acteurs s'intègre dans le cadre juridique national de la planification, qui comprend souvent des mesures spécifiques au Grand Londres.

Cette étude est reliée aux catégories suivantes : International, Mobilité et transports, Veille et comparaisons internationales

Études apparentées