Impact du vieillissement sur le recours à l’APA en Île-de-France

Enjeux départementaux à l’horizon 2040

30 juin 2017ContactCaroline Laborde, ORS Île-de-France, Mariette Sagot, Philippe Louchart

La croissance attendue des personnes âgées et ses répercussions sur le nombre de personnes en situation de dépendance figurent en bonne place de l’agenda social, avec notamment la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement promulguée en décembre 2015.
Ce rapport, établi par l’IAU et l’ORS, fournit des projections de bénéficiaires de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA), à domicile et en établissement, pour les huit départements franciliens, tous les 5 ans, de 2020 à 2040. Pour cela, il s’appuie sur des projections démographiques calées sur le recensement de 2013 et les dernières projections de l’Insee sur la France. Enfin, il apporte un éclairage sur les différences de recours à l’APA selon les départements à travers une discussion sur leurs structures sociales et leur offre de soins à domicile et en établissement.
Parmi les faits marquants :

  • Le vieillissement des générations du baby-boom va conduire à une très forte augmentation des Franciliens de plus de 85 ans à partir de 2030. Dans le scénario central, leur nombre ferait plus que doubler entre 2013 et 2040 (+295 000 personnes).
  • D’ici 2040, le nombre de Franciliens bénéficiaires de l’APA pourrait augmenter des deux-tiers dans le scénario central (+85 000 personnes) si les progrès de l’espérance de vie à 65 ans s’accompagnent proportionnellement d’une hausse des années en incapacités sévères. En considérant la répartition domicile/établissement stable par âge au niveau de 2013, 48 000 de ces Franciliens supplémentaires vivraient à domicile et 37 000 en établissement.
  • Ces évolutions seront plus marquées en grande couronne et notamment en Seine-et-Marne où la population de 85 ans et plus devrait tripler, et les bénéficiaires de l’APA plus que doubler.

Ressources

Modes de cohabitation des séniors avec l’avancée en âge (répartition en % à chaque âge)
Source : Insee, recensement de 2013
Proportion de bénéficiaires de l'APA vivant à domicile parmi l’ensemble des bénéficiaires de 75 ans ou plus
Source : Enquête annuelle de l’aide sociale 2013, Drees, cartographie : ORS Île-de-France
Projections du nombre de bénéficiaires de l’APA d’ici 2040, Ile-de-France. Dans le scénario combinant scénario démographique haut et hypothèse pessimiste de recours à l’APA (stabilisation des taux par âge au niveau actuel), le nombre de bénéficiaires de l’APA augmente de 149 000 personnes entre 2013 et 2040.