L’enseignement supérieur dans les Yvelines

État des lieux

31 mai 2018ContactCorinne de Berny Riche

Dans le cadre de la convention de partenariat signée avec le département des Yvelines pour l’année 2017, l’Institut d’aménagement et d’urbanisme d’Île-de-France a établi un état des lieux de l’offre d’enseignement supérieur dans le département. L’analyse des données disponibles fait ressortir les nombreux atouts de ce territoire : une offre d’enseignement supérieur diversifiée et en forte croissance depuis dix ans, la présence de grands organismes de recherche publics, et le soutien des collectivités locales au développement de ces activités. 

Cependant, les Yvelines subissent la concurrence des universités de petite couronne et de Paris, tout comme les autres départements de grande couronne, du fait de la structuration en étoile du réseau des transports publics ferrés. Les pôles secondaires du département se développent peu et le secteur de Guyancourt-Montigny-le-Bretonneux, beaucoup plus dynamique, accuse un déficit de logements pour étudiants et de services associés.

À l’échelle du département, l’organisation de l’offre d’enseignement entre le site principal de Versailles-Saint-Quentin et les pôles secondaires demeure problématique en raison notamment de l’absence d’une liaison nord-sud structurante par les transports en commun.

Cette étude est reliée aux catégories suivantes : Société et habitat, Éducation et formation