Les conditions de logement en Île-de-France

Édition 2017 d'après l’enquête Logement 2013

07 mars 2017ContactStéphanie Jankel, APUR, Sandra Roger, APUR, Juliette Losier, DRIEA, Philippe Monier, DRIEA, Mathieu Anglard, DRIHL, Emmanuelle Pagès, DRIHL, Jacques Bellidenty, INSEE, Nadia Boussad, INSEE, Lauren Trigano, INSEE, Charles-André Bernard (CSTB), Jean-Jacques Guillouet, Philippe Pauquet

Principal poste de dépense des Français, à la fois bien de première nécessité et richesse patrimoniale, le logement occupe une place à part dans la vie des ménages.
Si un tiers des ménages franciliens a fini de rembourser ses emprunts ou est logé gratuitement, les deux autres tiers (locataires ou accédants à la propriété) y consacrent près de 20 % de leurs revenus, un coût en constante augmentation depuis vingt-cinq ans.
Les conditions de logements en Île-de-France expriment les données de la dernière enquête nationale Logement de l’Insee, reconduite tous les quatre à sept ans.
Fruit d’une analyse approfondie et partagée entre l’IAU îdF, l’INSEE, l’APUR, la DRIEA et la DRIHL, ce document dresse un panorama le plus complet et le plus récent possible des conditions de logement en Île-de-France, avec un constat global positif : s’ils ne sont pas tous logés à la même enseigne (taille et localisation du domicile, état du bâti, effort consenti), neuf ménages sur dix jugent ces conditions plutôt satisfaisantes.

Télécharger

Ressources