Montréal : projet Bonaventure

La ville après l'autoroute : études de cas

19 avril 2016ContactPaul Lecroart

La fin de l’autoroute Bonaventure : un projet stratégique pour Montréal

Ou comment Montréal transforme une grande pénétrante autoroutière en entrée de ville ?

Dans le cadre d’une série de publications de l’IAU sur le thème de « la ville après l’autoroute » dans la métropole post-carbone, cette étude porte sur la déconstruction de l’autoroute Bonaventure (A-10) est le principal accès au centre de Montréal depuis la rive sud du Saint-Laurent.
Cette transformation s’inscrit dans une stratégie de reconquête urbaine du Havre de Montréal, un vaste secteur industriel et portuaire. La mise en service en 2017 du nouveau Boulevard Bourrassa est la première étape d’un projet à plus long terme.
En termes de stratégie et de méthode, plusieurs points peuvent être soulignés pour l’Île-de-France et le Grand Paris :

  • la recherche d’une vision partagée à différents niveaux (Ville, Province, Etat Fédéral, partenaires privés) et son inscription dans le Plan métropolitain du Grand Montréal ;
  • l’évolution d’une pénétrante autoroutière qui sert de levier d’un grand projet d’aménagement de l’entrée de ville de Montréal ;
  • les bénéfices attendus du projet en termes économiques et sociaux, en particulier sur le plan de la santé publique ;
  • la possibilité d’un report modal de la voiture vers le transport collectif, à condition que celui-ci soit renforcé ;
  • le rôle de l’Office de consultation publique de Montréal dans la médiation entre citoyens et pouvoirs publics, gage de l’amélioration du projet initial.

Cette étude est reliée aux catégories suivantes : Aménagement et territoires, Aménagement, International, Mobilité et transports, Équipements et infrastructures

Études apparentées