Se loger en Île-de-France est plus difficile pour les jeunes ménages

Note rapide Société-Habitat, n° 765

31 décembre 2017ContactJean-Jacques Guillouet, Philippe Pauquet

Entre 1973 et 2013, les jeunes ménages ont connu deux évolutions marquantes : les personnes seules sont devenues majoritaires et leur niveau de vie a diminué en conséquence par rapport au reste des Franciliens. Les évolutions du parc de logements sur la même période (augmentation de la propriété et développement du parc social) ne les ont pas concernés : les jeunes sont toujours massivement logés dans le parc locatif libre au coût élevé. Ils pâtissent notamment du manque de petits logements dans le parc social. […]

Ressources

En 1973, le type de ménage le plus représentatif est la famille (48,5 %), couple avec enfant(s) et monoparentale. En 2013, les personnes seules sont devenues majoritaires : 50,3 % contre 22,3 % en 1973.
© IAU

Études apparentées