Vexin Centre

UN ENVIRONNEMENT REMARQUABLE ET DES RICHESSES A PRESERVER

Cette communauté de communes du nord-ouest du Val d’Oise comprend 35 communes et est issue depuis 2013 de la fusion des CC du Val de Viosne, du Plateau du Vexin et des Trois Vallées du Vexin. Elle compte près de 24 000 habitants et 6 407 emplois en 2013, et s’étend sur 234 km², soit le cinquième environ de la superficie du Val d’Oise. Son territoire est tout entier inscrit dans la partie centrale du Parc Naturel Régional du Vexin Français ; son paysage général de plateau agricole est creusé par les vallées de la Viosne et de l’Aubette de Meulan et ponctué de boisements tels que ceux de la Forêt Régionale de Galluis ou du Bois de Morval. Son urbanisation très résidentielle, faite de bourgs ou villages de plateau ou de fonds de vallée est structurée par Marines (3 500 habitants soit 14 % de la population du territoire), Chars ou Vigny.

Ce territoire est traversé par la chaussée Jules César qui constituait l’ancienne voie romaine reliant Paris et Rouen. Aujourd’hui, l’A 15 et la RD 14 assurent cette même liaison et structurent le territoire. Transversalement, la RD 28 raccorde le territoire au pont de Meulan. Il accueille cinq gares du réseau Transilien sur la ligne J le reliant prioritairement à Pontoise et à Paris Gare du Nord, secondairement à Gisors dans l’Eure, un réseau de bus structurant le raccorde à Cergy et à Pontoise, et un système de cars scolaires assure le maillage de proximité. L’utilisation de l’automobile reste dominante mais le potentiel pour les modes doux est important.

Eglise de Gouzangrez, classée monument historique – © P. GUEIT / 2011

Ce territoire tire ses atouts de la très grande qualité de son environnement paysager, urbain et architectural, tout en bénéficiant de sa proximité d’avec les pôles de Cergy-Pontoise, Mantes-la-Jolie ou des Mureaux. Ses bourgs et villages ont pu préserver leur tranqulité grâce aux contournements réalisés sur les grandes radiales. Plusieurs zones d’activités y sont implantées, dont celles des Carreaux ou de l’Isle à Marines ou du Chemin de Vernon à Vigny et il accueille l’aérodrome de Cormeilles-en-Vexin. L’activité agricole est un élément phare de son identité et représente une part importante de son économie, avec de grandes emprises céréalières sur l’ensemble du territoire. Le Vexin Centre maintient par ailleurs une dynamique de développement économique résidentiel fort. Ses faiblesses sont liées à son taux d’emploi, à sa difficile accessibilité aux équipements et aux services, mais aussi à une agriculture peu diversifiée, pesant sur la ressource en eau.

Les acteurs du territoire sont engagés à travers leur adhésion à la Charte du PNR du Vexin Français, dans la préservation et la valorisation de leur cadre de vie et du caractère exceptionnel de leurs patrimoines, dans la promotion de développements agricoles, économiques et touristiques durables et dans des actions de dynamisation de la vie locale par le renforcement de l’offre de services de proximité. Le Parc a récemment été labellisé Pays d’Art et d’Histoire et accueille plusieurs musées dont le Musée Archéologique du Val d’Oise à Guiry-en-Vexin, le Musée du Vexin français à Théméricourt, l’écomusée de la Moisson à Sagy et de nombreux châteaux remarquables dont celui de Vigny. La communauté abrite également des sites naturels remarquables tels que la Butte de Marines, l’étang de Vallière, les carrières de Vigny ou encore le Marais de Boissy-Montgeroult. Le territoire bénéficie d’une attractivité touristique importante et offre de nombreuses activités récréatives et sportives comme la randonnée pédestre (GR1, Chaussée Jules César, sentiers du patrimoine et nombreux itinéraires de Promenade et Randonnée), la randonnée cycliste notamment avec la Véloroute Paris Londres, le golf à Ableiges ou Gadancourt, ainsi que le centre de loisirs et d’initiation à l’environnement du camp de César à Nucourt.

La Viosne à Santeuil, Val-d’Oise, France – © Commons / 2010

Parmi les projets, on notera sur le territoire, l’extension à vocation d’activités de la ZAE de la Richarderie à Marines, d’habitat sur la même commune sur le site de la Métairie ou en extension des villages de Brignancourt en entrée de village, de Vigny ou de Cléry-en-Vexin. Pour le tourisme, l’aménagement cyclable des boucles du Vexin se poursuit avec notamment sur le Vexin Centre celle autour de Théméricourt dont l’achèvement des travaux est prévu en 2018. Des réflexions sont par ailleurs menées à l’échelle du Parc pour le développement des modes alternatifs à la voiture, par le co-voiturage notamment, et le Vexin Centre a engagé des actions en faveur du transport à la demande.

Ce territoire a une vocation régionale affirmée de préservation et de valorisation environnementale et patrimoniale et son rôle dans le développement touristique régional est notable. L’effort attendu de construction de logements restera modéré dans les bourgs et villages, essentiellement sous forme de densification de l’enveloppe urbaine ou en extension limitée, en prenant soin à la qualité de l’intégration urbaine et paysagère. Marines est classée au SDRIF comme pôle de centralité à conforter, confirmant ainsi son rôle structurant dans l’organisation urbaine du Vexin.

ENJEUX POUR DEMAIN
La CC du Vexin Centre aura à conforter sa place dans le Parc naturel régional du Vexin Français par la préservation et la valorisation de ses patrimoines urbains, paysagers et naturels, tout en renforçant la dimension touristique et de loisirs en lien avec les territoires proches. Le renforcement de la biodiversité et le maintien et la restauration des continuités écologiques sont une priorité, de même que la convergence du dynamisme agricole avec la valorisation de l’environnement. La mise en valeur de la vallée de la Viosne, pour partie longée par le GR 1 et qui constitue un lien privilégié avec Cergy-Pontoise, devrait constituer un axe fort d’aménagement. Les actions entreprises en vue de la réduction de la place de la voiture seront à poursuivre, ainsi que le renforcement de l’accessibilité aux équipements et services.

Date de mise à jour : Juin / 2017

Contact IAU sur ce territoire : François.Gorrand@iau-idf.fr